Déclaration d'impôts: frais réels et barème kilométrique

2 mai 2019

Déclaration d'impôts: frais réels et barème kilométrique

2 mai 2019
Le cabinet de conseil en gestion de patrimoine legalfi Trinity vous présente manière dont déclarer vos frais réels lors de votre déclaration d'impôts.

Pour les salariés soumis à l’impôt sur le revenu qui bénéficient de traitements et salaires, il est possible de déduire certains frais, dont les frais de déplacement. Dans ce contexte, il est possible d’opter pour un abattement de 10% sur le montant de son salaire imposable, ou bien de directement déduire ses frais réels.

Pour les personnes qui utilisent leur véhicule dans le cadre d’une utilisation à fin professionnelle, il est possible de déduire les dépenses réelles réalisées avec le véhicule si des justificatifs peuvent en attester. Ainsi, lorsque le salarié opte pour la déduction de ses dépenses réelles, il lui est possible de déduire les sommes suivantes :

  • La dépréciation annuelle du véhicule
  • Frais d’achat de casques et protections
  • Frais de pneumatiques
  • Dépenses de carburant
  • Primes d’assurance
  • Les frais de réparation et d’entretien
  • Frais de stationnement (parking et garage)
  • Les intérêts d’emprunt relatifs à l’achat du véhicule
  • Les frais d’autoroute et de péage

Hormis le recours aux dépenses réelles, il existe une autre solution qui permet de plus facilement apprécier, grâce à une évaluation forfaitaire, le montant des frais de déplacement effectués avec un véhicule depuis le domicile vers le lieu de travail. Grâce au barème kilométrique, les salariés peuvent opter un mode de calcul plus simple, qui s’applique aussi bien aux automobiles qu’aux deux-roues.

Le barème kilométrique de 2019 a été publié le 16 mars dans le Journal Officiel. Par ailleurs, il est important de préciser que ce barème ne prend en compte que les six premiers éléments énumérés ci-dessus. Pour intégrer les frais de stationnement, d’autoroute et de péage ainsi que les intérêts d’emprunt au barème kilométrique, des justificatifs seront nécessaires.

Ce barème vaut pour les personnes qui sont propriétaires de leur véhicule, mais pas uniquement. Le prix de revient kilométrique peut également être appliqué sur les véhicules qui sont la propriété d’un des membres du foyer, ou sur les véhicules dont le salarié est copropriétaire. Les véhicules loués entrent également dans le champ du barème kilométrique à l’image des véhicules détenus en leasing.

Enfin, si le véhicule est prêté de manière gratuite à un salarié qui prend effectivement en charge les frais relatifs à son usage professionnel personnel, alors il pourra également profiter du barème kilométrique. Pour réaliser le calcul de la quote-part, il convient de rapporter la distance annuelle parcourue pour les trajets domicile-travail à la distance annuelle totale parcourue.

Si vous rencontrez des difficultés lors de la réalisation de votre déclaration d'impôts, n'hésitez pas à demander conseil à votre gestionnaire de patrimoine qui est en mesure de vous accompagner dans cette tâche.

1
bureaux de réception
1
années d'expériences cumulées
1
M€ de patrimoine conseillé